LES DETECTEURS DE FUMEE : DESORMAIS OBLIGATOIRES

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez jusqu'au 10 mars 2015 pour équiper votre logement d'un détecteur de fumée.

La loi du 9 mars 2010 rend obligatoire l'installation des détecteurs de fumée dans les lieux d'habitation.

Réduire les risques d'incendie

L'objectif de cette nouvelle obligation est de réduire au maximum les risques d'incendie, responsables de nombreux dégâts matériels et humains dans l'hexagone. En moyenne 250 000 incendies domestiques se déclarent chaque année en France et font 10 000 victimes dont 800 décès.

Cette nouvelle loi oblige donc tout occupant d'un logement à s'équiper d'un détecteur de fumée normalisé.

En pratique les frais d'installation et d'entretien sont à la charge soit du propriétaire résidant soit du locataire. Par exception cette obligation incombera au propriétaire non occupant en cas de locations saisonnières, de foyers, de logements de fonctions ou de locations meublées.

Ce dispositif est composé d'une alarme stridente qui se déclenche en cas de détection de fumée. Elle doit être placée de préférence au plafond et à proximité des chambres en excluant la cuisine. Il fonctionne avec une pile (à changer tous les ans), son prix varie de 10 à 50 euros pour une durée de vie moyenne de cinq à dix ans.

En matière d'assurance le texte de loi prévoit que l'occupant doit avertir son assureur qui le garantit contre le risque d'incendie de l'installation du détecteur de fumée. Ce dernier pourra prévoir une diminution de la cotisation prévue dans la police Il ne pourra en aucun cas refuser de rembourser l'assuré qui n'aurait pas installé un détecteur de fumée mais néanmoins prévoir une diminution de l'indemnisation en cas de sinistre.

Quelques conseils pour bien choisir :

-      Eviter d'opter pour un détecteur à bas prix (compter au minimum 15 euros)

-      Vérifier que le détecteur est bien certifié NF et pas simplement déclaré NF

-      S'assurer qu'il répond bien à la norme NFS 61-966 (norme française) ou NF 14-604 (norme européenne)

-      Eviter d'acheter un produit répondant à la norme 54-7 réservé aux détecteurs prévus pour les industries les bureaux ou les établissements recevant du public.

-      Préférer les détecteurs photoélectriques plus fiables

-      Eviter les détecteurs à connexion filaire reliée à une centrale (prix exorbitant)

-      Eviter les appareils qui détectent à la fois les fumées et le monoxyde de carbone.

Télécharger le guide édité par la CLCV sur la prévention des incendies domestiques

35a2f8826a